Comment choisir le bon avocat pour vous représenter?

Comment choisir le bon avocat

Bien que le besoin pour un avocat soit généralement urgent, il ne faut jamais prendre la décision du choix à la légère. En fait, votre avocat est la seule personne qui va défendre vos intérêts, vous représenter au tribunal et vous accompagner tout au long de la procédure dans laquelle vous êtes impliqué.

Du premier contact face à face jusqu’à l’achèvement de la démarche, l’avocat prend en charge plusieurs services juridiques et administratifs auprès de divers établissements afin de préparer votre dossier et vous représenter. Changer d’avocat ou en choisir un nouveau n’est généralement pas évident, c’est pourquoi vous devez prendre en compte plusieurs critères avant de choisir votre avocat. 

 

8 étapes à suivre pour choisir votre avocat 

 

1. Définir vos besoins

 

Avant de commencer la recherche pour trouver un avocat, vous devez premièrement définir vos besoins (budget, disponibilité, etc.) et la spécialité juridique requise en fonction de votre situation (droit criminel, droit routier, droit de la famille, etc.). Par exemple, il y a une grande différence entre la recherche d’un avocat pour obtenir des conseils juridiques précis et la recherche d’un cabinet d’avocats pour externaliser tout le service juridique de votre entreprise. L’identification de vos besoins et de votre budget est donc la première étape. 

 

2. Prendre en compte le domaine de spécialisation de l’avocat

 

Les domaines juridiques sont nombreux (droit de la famille, droit pénal, droit immobilier, droit commercial, droit public, droit des affaires, etc.). C’est pourquoi il faut sélectionner l’avocat spécialisé dont la formation et le domaine de compétence correspondent le mieux à votre situation.

 

3. Vérifier si l’avocat est membre du Barreau du Québec

 

Après avoir défini les grands traits du service juridique souhaité, vous devez vérifier si l’avocat ou les avocats que vous considérez sont membres du Barreau du Québec avant de lui mandater votre dossier. Sinon, ses prestations n’auront aucun effet juridique et il/elle pourrait vous faire perdre beaucoup de temps et d’argent. 

 

4. Considérer les recommandations de vos proches 

 

Le bouche-à-oreille demeure l’un des canaux de marketing les plus efficaces dans tous les domaines, spécialement dans le domaine juridique. Si l’un de vos proches, amis ou collègues vous recommande un avocat parce qu’il a eu une expérience positive avec ce professionnel, vous pourrez lui poser des questions pour obtenir plus d’informations. De plus, les recommandations personnelles sont souvent plus crédibles que les avis en ligne. 

 

Pourquoi vous ne devez pas compter exclusivement sur le bouche-à-oreille?

Les avocats ne sont pas tous compétents dans toutes les spécialités. Par exemple, l’avocat qui a bien défendu votre voisin pour son licenciement ne maîtrise pas nécessairement le droit criminel. De plus, si un ami vous recommande un cabinet d’avocats qui a défendu ses droits il y a quelques années, il se peut que l’avocat qui a pris en charge son dossier ait quitté le cabinet ou qu’il/elle soit actuellement débordé. Le bouche-à-oreille doit être pris en compte, mais il y a d’autres facteurs à considérer.

 

5. Trouver des avocats référencés et réputés

 

Avec l’ampleur de l’utilisation des outils en ligne, de plus en plus de clients cherchent un avocat sur internet. Pour trouver des avocats référencés, vous pouvez consulter les sites qui proposent un service de référence comme JuriRéférence ou visiter directement le service de référence sur le site officiel du barreau du Québec.

Les avis en ligne sont aussi des indicateurs importants. Le cas échéant, vous pouvez demander à votre avocat des références de dossiers dans le but de consulter la qualité de son travail ainsi que sa méthodologie. Privilégiez les cabinets qui mettent à votre disposition les CV de leurs avocats. Il est avantageux de connaître la formation et l’expérience professionnelle de l’avocat qui va défendre votre dossier. N’hésitez pas à consulter un avocat que vous connaissez pour qu’il vous recommande un collègue spécialisé dans une certaine branche du droit.

 

6. Organiser un premier rendez-vous

 

Le premier contact avec votre avocat est très important puisqu’il vous permettra d’en apprendre plus sur ses compétences et son style de communication. La première impression n’est généralement pas trompeuse et vous permettra de savoir si vous êtes à l’aise avec cet avocat et si vous pouvez développer une bonne relation de confiance

Voici quelques questions clés à poser à l’avocat lors de votre première rencontre:

  • Est-ce que mon problème peut être réglé hors des tribunaux?
  • Est-ce que ma cause est défendable?
  • Si oui, lesquels de mes droits allez-vous défendre?
  • Quelle est la durée estimée pour achever la procédure?
  • Quels sont les honoraires prévus?
  • Quelles sont les conséquences si on gagne ou non l’affaire juridique?

À la fin de la conservation, n’oubliez pas de vous poser les questions suivantes avant de prendre votre décision:

  • L’expérience et les antécédents de l’avocat sont-ils compatibles avec mes besoins juridiques?
  • Est-ce que je suis convaincu qu’il/elle possède les compétences et l’expérience nécessaires pour gérer mon dossier?
  • A-t-il fourni des réponses claires et pertinentes à mes questions?
  • Est-ce je me sens à l’aise avec cette personne?
  • Est-ce que ses honoraires me conviennent?
  • Est-il un avocat référencé?

 

7. S’informer sur la déontologie du métier

 

La profession d’avocat est encadrée par un ensemble de règles de déontologie. Se renseigner sur ces règles est très important avant de consulter un avocat. Cela vous permet de découvrir les droits et les devoirs de votre interlocuteur ainsi que sa responsabilité professionnelle. Nous vous conseillons de visiter le site du Barreau du Québec pour en savoir plus.

 

8. Comparer les honoraires de différents avocats 

 

Bien que l’argent ne soit pas le facteur décisif pour choisir un avocat, avant de négocier les honoraires avec votre avocat, n’hésitez pas à comparer différents taux offerts par d’autres professionnels pour le même service. Même si, lors du premier rendez-vous, l’avocat n’est pas en mesure de préciser ses honoraires, vous pouvez lui demander de vous donner une fourchette de prix avant d’entamer la démarche judiciaire et de lui confier l’affaire.

Les honoraires d’un avocat varient en fonction de quels facteurs?

Les avocats prennent en compte plusieurs facteurs pour la fixation de leur rémunération:

  • La notoriété et l’expérience
  • Le temps et l’effort estimé à l’affaire
  • La complexité du dossier
  • L’importance de l’affaire
  • Le niveau de responsabilité assumée
  • La prestation de services inhabituels ou la nécessité d’une compétence particulière
  • Les honoraires prévus par les règlements
  • Les frais qui seront payés à un tiers relativement au mandat que lui a confié le client
  • Le résultat de la procédure
  • La situation financière du client pour certains avocats

 

L’expérience est-elle nécessaire?

 

La réponse est non ! Certains jeunes avocats ne cessent de prouver leurs compétences dans les multiples spécialités juridiques; du droit familial au droit professionnel en passant par le droit routier. C’est vrai que le jeune avocat n’a pas une dizaine d’années d’expérience sous son aile, mais sa motivation, sa discipline et ses connaissances peuvent faire la différence. En plus, les tarifs des jeunes avocats sont moins élevés. L’élargissement de la clientèle est généralement plus important pour eux que le gain matériel.

Sans oublier que confier votre dossier à un avocat hautement expérimenté ne signifie pas toujours qu’il va lui-même prendre en charge votre dossier. Ils sont souvent débordés et sous-traitent leurs affaires à des collaborateurs ou des avocats stagiaires.

 

Les modes de facturation des honoraires de l’avocat

  • Le prix forfaitaire

Le prix forfaitaire est le montant global que le client doit payer à l’avocat auquel il a confié son affaire. Dans ce cas, n’oubliez pas de demander si ce montant couvre les déboursés ou non (coût du transport, impression et photocopie de documents, expertise externe, etc.).

 

  • Le tarif horaire

C’est le type le plus répandu qui consiste à établir le prix selon le nombre d’heures affecté au dossier du client y compris le temps consacré aux conversations téléphoniques ou face à face.

 

  • La rémunération à pourcentage

L’avocat accepte la rémunération selon un pourcentage de la somme qu’un client peut encaisser dans une affaire. Néanmoins, il faut prévoir un accord au cas où la procédure juridique s’achève sans la réception d’une somme d’argent. Ce mode de rémunération à pourcentage est généralement relatif aux affaires des indemnisations de dommages.Gardez à l’esprit que des frais très élevés n’équivalent pas nécessairement à un avocat plus qualifié. De même, des frais très bas peuvent signaler des problèmes d’incompétence.

 

L’emplacement du bureau de l’avocat est-il important? 

 

L’adresse

L’adresse est un détail à ne pas négliger lors de la recherche d’un avocat. En effet, les services sont généralement associés aux divers établissements juridiques et administratifs. N’oubliez pas aussi que vous aurez probablement besoin de vous rencontrer plusieurs fois, donc choisir un avocat à proximité pourrait vous permettre d’économiser des frais.

 

L’état du bureau

Gardez à l’esprit que le prestige et la décoration luxueuse des locaux ne traduisent jamais la compétence de l’avocat. Certains avocats emploient cette stratégie pour élever leurs rémunérations. Vous devez également faire attention aux avocats qui vous reçoivent dans un espace partagé ou public. Ce qui vous intéresse, lors du premier rendez-vous, c’est juste un espace privé, soigné et équipé du matériel nécessaire.

 

Vous avez besoin d’un avocat? 

 

Peu importe la gravité de votre problème familial, professionnel ou personnel, il est judicieux de prendre le temps nécessaire pour croiser toutes les informations disponibles afin de choisir le bon avocat. Pour toutes informations complémentaires, n’hésitez pas à contacter le cabinet d’avocats spécialisés Accident Solution